Psychopédagogie positive & sophrologie, deux approches :

- positives : on s’appuie sur ses ressources, on découvre ses capacités, on cultive ses talents.

- globales : on prend en compte l’être humain dans sa totalité – dimensions mentale (tête), physique (corps) & émotionnelle (cœur).

- visant l’autonomie : des accompagnements courts pour s’approprier des outils à intégrer durablement dans sa vie ou ses apprentissages.

A qui s'adressent-elles ?

- la psychopédagogie positive :

° pour les enfants & les jeunes – voire les adultes.

° en cas de difficultés d’apprentissage (concentration, motivation, méthode, mémorisation, anxiété ou manque de confiance en soi…).

- la sophrologie : 

° dès l’âge de 6 ou 7 ans

° pour des problématiques très variées : stress, problèmes de sommeil ou de confiance en soi, préparation mentale (pour un examen, un concours, une intervention médicale, un accouchement, une compétition, une prise de parole en public…), gestion de la douleur, phobies, burn out, etc.

Il peut être intéressant pour certaines demandes de combiner ces deux approches.